Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
7 décembre 2012 5 07 /12 /décembre /2012 08:38

 

Jérémy Grèze (jeremy gr) sur Twitter

par Jérémy Greze.

Voilà la seconde candidature pour le stage que propose Link Humans (ma société) à partir du mois de janvier 2013. Le principe était simple : pas de CV, mais une candidature originale (forme complètement libre) publiée ici-même avec l'objectif pour son auteur de la faire buzzer (maximum de tweets, likes, partages sur Linkedin et Google+) tout en suscitant le maximum d'interactions (commentaires).

L'opération est à suivre sur Twitter (#Blog4Stage).

 

Jérémy Greze a fait le choix d'écrire un billet. 

On attend vos réactions ! 

 

Comment se débarrasser (vraiment) de son CV ?

Etudiant en école de commerce, je postulais récemment à des offres de stage via Internet. Je n’ai jamais envisagé de postuler par lettre par la poste, notre génération ne connaitra qu’Internet dans le processus de recrutement (hors entretiens), j’en suis persuadé.

Ainsi, je trouve une offre plutôt intéressante chez un grand groupe français sur un réseau social professionnel et, au bout de quelques échanges en privé, on me demande d’envoyer mon CV par email. Mon CV… Sérieusement ?

Je commence donc à rédiger un email :
« Madame, mes profils sur les réseaux sociaux sont plus à jour et mieux complétés que mon CV version pdf qui n’a pas été mis à jour depuis plus de 6 mois. Je vous invite donc à consulter mes profils. Je me sens profondément connecté, profondément 2.0 [note : oui j’exagère surement un peu pour l’article], et si une entreprise ne peut accepter mes profils Linkedin ou Viadeo en CV, alors cette entreprise n’est pas pour moi. »

Ça, c’est dit. BAM. Voilà, j’étais fier de moi. Sauf qu’au moment de cliquer sur le bouton « Envoyer », j’ai hésité… Beaucoup. C’est quand-même un grand groupe. Si elle me demande un CV, elle a ses raisons. Cela serait bête de se griller pour cela. Je me suis donc empressé d’effacer mon mail et de passer à nouveau 2 heures sur InDesign pour mettre à jour mon CV (et arriver à tout faire rentrer sur une page) !

D’ailleurs, vous auriez fait quoi à ma place ?

reseaux-sociaux.jpg

 

Mettons de côté nos émotions, et réfléchissons maintenant à quel pourrait être un monde sans CV papier ou numérisé. Quelles sont les solutions possibles ? Cela a été une grande question à la #RMSConf et #TruParis (lire : la mort du CV ?), je n’entrerai pas ici dans le débat. Tout simplement, j’imagine un monde où mon profil sur un réseau social professionnel serait considéré comme mon CV.

Mon CV serait continuellement à jour

Les réseaux sociaux, on s’y connecte très régulièrement. Ils font partie de notre quotidien que ce soit sur ordinateur ou sur mobile. Dans le cadre d’une bonne utilisation, on y publie notre veille, on y partage des informations professionnelles, on y met à jour nos expériences, nos compétences, notre fiche de contact, etc.
En bref, mon CV-profil est le reflet de ma situation professionnelle au jour le jour tandis que mon CV pdf est statique.

Mon CV serait interactif

Nos profils sur les réseaux sociaux professionnels deviennent des « hubs » : on peut les lier à nos comptes Twitter, à nos blogs, à des applications (exemple des applications Linkedin)… Nos interactions sont visibles dans des parties « activités » de plus en plus mises en avant.

Les possibilités d’interconnexions sont trop souvent négligées. Il est possible de partager des liens vers son blog, vers ses présentions Prezi, vers ses documents SlideShare… Quoi de mieux pour prouver ce que l’on avance ? Sur un CV papier, quand on écrit « Passion : la photo », il faut avouer que le recruteur reste un peu sur sa faim.

Mon CV serait social

Sur un réseau social, nous ne sommes pas seuls, il faut donc en profiter ! Echanger avec ses contacts, partager des informations, répondre à des sollicitations, réseauter, etc. Ce sont des actions qui ont leur importance dans le monde professionnel et dans une recherche de stage/emploi.

D’ailleurs, une partie du CV-profil se construit grâce nos contacts : les recommandations, les « confirmations » de compétences, la liste des collègues dans nos expériences...

Mon CV serait sémantique

En remplissant notre profil, on remplit des cases. Cela semble tout bête, mais on précise quel est notre nom, notre prénom, le nom de notre diplôme, les noms de nos entreprises, etc. Et petit à petit les réseaux sociaux apprennent à comprendre ces données et construisent une gigantesque base de donnée compréhensible par les algorithmes.

A l’heure où le web devient sémantique (lire Lancement en France du Knowledge Graph), notre profil devient une source de connaissance qui sera exploitée plus tard par des algorithmes. Le Big Data est la préoccupation du moment dans le monde de l’Internet. Grâce au web sémantique, nos informations et donc notre CV vont pouvoir être traités plus rapidement, plus efficacement et parfois même automatiquement. Il est déjà possible de recevoir des offres d’emploi sur mesure (exemple de Yupeek), dans quelques années les possibilités seront bien plus importantes !

knowledge-graph.jpg

En conclusion, avec les réseaux sociaux, l’interaction et le partage prennent le pas sur le statique et le contenu lui-même. On peut le déplorer, mais c’est une réalité avec laquelle on va devoir vivre. Le CV est statique, le profil a de multiples avantages par rapport à lui.

Ainsi, pour me débarrasser vraiment de mon CV, il va falloir tout simplement que j’attende encore un peu. On sent qu’on est proche, ce n’est qu’une question de temps. 

Et que les recruteurs se rassurent, un profil sur un réseau social professionnel reste quand même proche d’un CV dans sa forme : expériences, formations, compétences… Aurais-je du envoyer mon mail ?

 

 

Repost 0
Published by Jean-Christophe ANNA - dans Blog4Stage
commenter cet article
7 décembre 2012 5 07 /12 /décembre /2012 08:27

 

Oriane-Martin--Oriane_Martin--sur-Twitter.jpg

 

par Oriane Martin.

Voici la première candidature pour le stage que propose Link Humans (ma société) à partir du mois de janvier 2013. Le principe était simple : pas de CV, mais une candidature originale (forme complètement libre) publiée ici-même avec l'objectif pour son auteur de la faire buzzer (maximum de tweets, likes, partages sur Linkedin et Google+) tout en suscitant le maximum d'interactions (commentaires).

L'opération est à suivre sur Twitter (#Blog4Stage).

 

Oriane Martin nous propose sa candidature sous forme d'infographie.

On attend vos réactions ! 

 

Repost 0
Published by Jean-Christophe ANNA - dans Blog4Stage
commenter cet article
13 novembre 2012 2 13 /11 /novembre /2012 13:13

 

Stage-communication-RH-et-e-ve-nementiel-chez-Link-Humans.jpg

 

Tu cherches un stage ?

Le Community management, l'organisation d'événements 2.0 et le blogging t'intéressent ?

Viens bosser avec nous !

Tout va se jouer ici-même sur ce blog :

  • Première mission : faire acte de candidature de manière originale (un billet, une vidéo, une infographie, mais surtout pas un CV "classique", autour de la recherche d'emploi, la tienne ou celle des autres) avant le 28 novembre. Le contenu que tu produiras sera publié sur Job 2.0.
  • Deuxième mission : faire buzzer ta candidature en récoltant le maximum de likes, de commentaires, de tweets et autres partages sur les médias sociaux.

C'est à toi de jouer ! 

 

 

 

 

Repost 0
Published by Jean-Christophe ANNA - dans Blog4Stage
commenter cet article
5 mars 2012 1 05 /03 /mars /2012 22:34

 

Nuage-de-tags-Article-Job-2.png

 

par Arthur Massonneau.

 

L'opération #Blog4Stage

 

Link Humans, la société que j'ai crée avec Laurent Brouat, recherche depuis 1 10aine de jours un(e) stagiaire avec un process de recrutement pour le moins original :  une annonce-vidéo et  une opération "Blogging" sur Job 2.0 !

Le principe : Surtout pas de CV, mais plutôt un billet sur Job 2.0 et du "buzz" ! 

Deadline : Lundi 5 mars 2012, soit hier ! (Pour celles et ceux qui seraient encore intéressés, l'opération est prolongée jusqu'au 15 mars !).

Je vous invite à découvrir aujourd'hui "Corrigez votre e-réputation en 3 étapes et contrôlez votre image !" par Arthur Massonneau.

A charge, maintenant, pour lui d'assurer la promotion de son billet sur les différents médias sociaux. Les 3 candidat(e)s qui récolteront le plus de tweets et retweets (sous le hashtag #Blog4Stage), de likes et de commentaires décrocheront un entretien avec Laurent et moi. Seront ainsi évaluées leurs capacités de promotion, d'engagement et bien entendu leurs qualités d'écriture !

Bonne lecture et n'hésitez pas (vraiment pas) à mettre un petit commentaire pour encourager Arthur ou nous dire ce que vous pensez de son billet et ainsi participer au Recrutement du (de la) futur(e) stagiaire Link Humans ! 

 

Le Billet d'Arthur : "Corrigez votre e-réputation en 3 étapes et contrôlez votre image !

 

“Fais attention à ton compte Facebook, il y a de plus en plus d’employeurs qui se renseignent sur ta vie privée avant un entretien…”. Cette phrase, vous l’avez déjà entendue plus d’une fois. Et puis vous connaissez quelqu’un qui n’a pas décroché un emploi parce que le GRH l’a vu saoul et déguisé en princesse lors du carnaval de Dunkerque sur un de ses albums de photos sur Facebook. Alors vous avez bien appris la leçon, et vous avez modifié vos paramètres de confidentialité, et bien masqué les informations que vous voulez garder pour vous.

Oui mais voilà, aujourd’hui, la e-réputation, ce n’est plus seulement Facebook. Devant la multiplicité des réseaux sociaux, les recruteurs disposent désormais la plupart du temps d’une mine d’informations sur vous, à laquelle viennent se rajouter d’éventuelles articles de presse en ligne qui citent votre nom, ou vos interventions sur des forums, par exemple.

Il devient donc essentiel de gérer ce flux d’informations, de le discipliner, pour qu’il ressemble à ce que vous avez envie de présenter en vitrine aux éventuels recruteurs. Pour cela, 3 étapes sont essentielles.

 

Étape 1 : Faites le ménage !

Vous utilisez internet depuis 5, 10, voir 15 ans ? Une tonne d’informations a dû s’accumuler sur vous, et il est nécessaire d’y faire le tri. La première chose à faire est donc de vous « googliser », ou, en terme plus 1.0, de taper votre nom et votre prénom dans la barre de recherche de Google. Ceci aura deux avantages : vous rappeler d’éventuels bons souvenirs, et avoir une idée de ce que l’on trouve sur vous en seulement trois clics, en consultant les 5 premières pages de résultats (personne n’ira jusqu’aux suivantes).

 

Illustration-Arthur-1.png

 

Parmi le plus fréquent, vous retrouverez des groupes Facebook créés par vos amis lors d’une soirée alcoolisée : « Pour que Pierre Duval arrête de ronfler la nuit » ; vos interventions sur un forum dédié à Matt Pokora, sur lequel vous passiez des heures quand vous aviez 13 ans ; ou –fait plus rare, je vous l’accorde-, un article qui relate votre obtention du record du plus gros mangeur de saucisson, homologué par le Guiness Book.

 

Illustration-Arthur-2.png

Autant d’informations que vous aimeriez, on l’imagine, garder secrètes. Et le fait qu’elles apparaissent en page 1 de Google, devant vos profils LinkedIn et Viadeo ne vous rassure pas. Il faut donc s’atteler à les faire disparaître. Votre première option, la plus radicale et efficace, mais pas la plus simple à mettre en place, est de traiter le problème à la source. Pour la page Facebook, il « suffit » de retrouver son auteur, et de lui demander de la supprimer. Pour le forum, récupérez votre ancien mot de passe (à 13 ans, c’est souvent votre date de naissance, ou « motdepasse », si ça peut vous aider), et fermez simplement votre compte. En quelques recherches et 2-3 mails, vous aurez déjà fait un bon ménage. Sachez tout de même que la disparition des résultats sur Google n’est pas instantanée, et que la correction du référencement peu prendre un peu de temps.

Malgré tout vos efforts, il reste des traces de votre vie privée que vous aimeriez cacher, et le Guiness Book des records refuse de retirer votre nom de son site internet… Il est temps de passer à l’étape 2 et d’affiner votre stratégie.

 

Étape 2 : Ajoutez du contenu !

Maintenant que vous avez fait place nette, ou presque, Internet, avec un grand « I », est prêt à vous accueillir. Vous allez faire disparaître les liens restants en les relayant loin, très loin, dans la hiérarchie des résultats sur google.

C’est donc maintenant qu’il vous faut remplir et utiliser les différents outils et réseaux sociaux que vous pouvez trouver en ligne. Les incontournables, bien sûr, que sont LinkedIn et Viadeo, doivent être privilégiés. Vous pouvez ne choisir que l’un ou l’autre, si vous avez un profil franco-français (Viadeo), ou au contraire exclusivement international (LinkedIn). La consultation de l’un au moins de ces profils sera le premier réflexe des recruteurs. Et on dit bien souvent que la première impression est la plus importante. Si vous voulez en savoir plus sur le remplissage de vos profils ici (http://www.job2-0.com/article-comment-customiser-vos-profils-sociaux-pros-75512282.html).


Illustration-Arthur-3.png

 

Un CV en ligne semble également très important. Dans ce cas, DoYouBuzz s’impose comme une référence. Mais suivant le type de poste recherché, vous pouvez faire en sorte d’être plus original et créatif. Récemment, des CV réalisés via Pinterest, le réseau social à la mode, ont fait parler d’eux, tout comme les CV sous forme d’infographie. Vous pouvez en voir des exemples sur le blog d’altaïde (http://www.altaide.com/blog/pinterest-et-si-les-cv-devenaient-des-images-ou-des-infographies/)

Enfin, il vous faut paramétrer et alimenter votre présence non purement professionnelle. Twitter s’impose en roi de cette catégorie, mais, là encore suivant le type de poste que vous recherchez, ne négligez pas Facebook (qui, en paramétrant correctement les paramètres de confidentialité, peut être un outil puissant), Google+, ou, pour être à la pointe de la mode, Pinterest. Surtout si vous cherchez à intégrer un secteur avec une clientèle particulièrement féminine, Pinterest étant, à l’heure actuelle, majoritairement composé de jeunes femmes.

Après avoir ajouté du contenu à votre présence en ligne, et paramétré les règles de confidentialité lorsque c’était nécessaire, il convient de passer à la dernière étape…

 

Étape 3 : Centralisez-moi tout ça !

Après avoir suivi les deux premières étapes, vous vous rendez-compte que le web regorge d’information très intéressantes sur vous, mais vous vous demandez bien comment un recruteur peut s’y retrouver. Qu’à cela ne tienne, il convient maintenant de centraliser ces éléments pour présenter votre carte de visite 2.0. Deux choix s’offrent à vous. Le premier est de créer votre site internet du type www.votreprénomvotrenom.com, et de l’alimenter avec le contenu que vous souhaitez mettre en avant. Mais cette solution a un coup, et nécessite un minimum de connaissances.

La deuxième option est une initiative qui vient d’être mise en place par RegionsJob en début de semaine dernière, et dont ce blog a déjà parlé ici (http://www.job2-0.com/article-avec-aliaz-maitriser-votre-identite-numerique-est-simplissime-99347857.html).

Il s’agit d’Aliaz, un service qui vous aide à décider de votre identité numérique. En substance, il s’agit de choisir précisément ce que le web dit de vous. Ainsi, vous pouvez paramétrer intégralement la page, et choisir vers quoi elle renverra les éventuels recruteurs. Vous pouvez ainsi passer sous silence votre compte Facebook, si vous estimez qu’il ne présente pas d’intérêt, ou encore permettre le téléchargement direct de votre CV.

Par exemple, vous pouvez consulter mon profil Aliaz ici (http://www.aliaz.com/ArthurMassonneau).


Illustration-Arthur-4.png

 

Enfin, il ne reste plus, lorsqu’on demande des informations sur vous, à donner le lien vers cette page Aliaz, et à mesurer, à travers le tableau de bord intégré, l’efficacité de celle-ci via le nombre de clics sur vos différents liens.

Aliaz est par défaut bien référencé, et apparaît, presque dès sa création, dans la première page de Google lorsque vous tapez votre nom. Mais n’hésitez pas à forcer le destin, en faisant des renvois vers cette page Aliaz via tous vos réseaux sociaux ! Ou dans un billet sur un blog.

 

Après avoir suivi tous ces conseils, vous pouvez sereinement aller à la rencontre de tous les recruteurs, même les plus « 2.0 ». Si vous avez correctement rempli vos différents profils, et fait le ménage des éléments moins glorieux, il ne pourront qu’être agréablement surpris par votre organisation, et les éléments positifs qu’ils trouveront sur vous !

 

Et vous, quelles sont vos astuces pour gérer votre e-réputation ? Avez-vous déjà eu des problèmes de recrutement dû à des informations sur vous sur internet ?

 

 

Si le billet d'Arthur vous a plus, dîtes le en commentaire !

Je vous invite aussi à découvrir le billet de Romain Chartier-Gaudry  : "Chronique d'une recherche de stage en 2012".

Repost 0
Published by Jean-Christophe ANNA - dans Blog4Stage
commenter cet article
5 mars 2012 1 05 /03 /mars /2012 21:26

 

arnaque-stagiaire.jpeg

 

par Romain Chartier-Gaudry.

 

L'opération #Blog4Stage

 

Link Humans, la société que j'ai crée avec Laurent Brouat, recherche depuis 1 10aine de jours un(e) stagiaire avec un process de recrutement pour le moins original :  une annonce-vidéo et  une opération "Blogging" sur Job 2.0 !

Le principe : Surtout pas de CV, mais plutôt un billet sur Job 2.0 et du "buzz" ! 

Deadline : Lundi 5 mars 2012, soit hier ! (Pour celles et ceux qui seraient encore intéressés, l'opération est prolongée jusqu'au 15 mars !).

Je vous invite à découvrir aujourd'hui "Chronique d'une recherche de stage en 2012" par Romain Chartier-Gaudry.

A charge, maintenant, pour lui d'assurer la promotion de son billet sur les différents médias sociaux. Les 3 candidat(e)s qui récolteront le plus de tweets et retweets (sous le hashtag #Blog4Stage), de likes et de commentaires décrocheront un entretien avec Laurent et moi. Seront ainsi évaluées leurs capacités de promotion, d'engagement et bien entendu leurs qualités d'écriture !

Bonne lecture et n'hésitez pas (vraiment pas) à mettre un petit commentaire pour encourager Romain ou nous dire ce que vous pensez de son billet et ainsi participer au Recrutement du (de la) futur(e) stagiaire Link Humans ! 

 

Le billet de Romain : Chronique d'une recherche de stage en 2012

 

Début Janvier 2012, les fêtes de fin d’année sont terminées, les repas interminables m’ont exténué. Entre mes grands parents qui ne comprennent toujours pas ce que j’étudie et ma mère qui s’inquiète de ce que je vais devenir à partir du mois d’avril, un constat s’impose : dans 3 mois, l’école c’est fini et je n’ai toujours pas trouvé de stage. Pourtant cette fois-ci, je me l’étais promis, pas de recherche au dernier moment, pas de CV vilain et une lettre de motivation type qui tient la route.  Oui, mais n’y aurait-il pas un moyen de faciliter les choses, l’internet 2.0 ne pourrait-il pas m’aider quelque part afin de faciliter le lien étudiant chercheur de stage – entreprise en recherche de stagiaire ? Après tout, on est fait pour se rencontrer.

 

Depuis un bon moment, je reçois tout un tas de mails d’invitations bizarres : « ... souhaite vous faire partager son réseau sur LinkedIn », « ... aimerait vous ajouter à sa liste de contacts Viadeo », « Connaissez-vous Yupeek ? Le nouveau réseau social permettant aux étudiants d’être chassés directement par les entreprises »... Je n’aime pas vraiment ce genre de mail type et très honnêtement, je n’avais pas encore pris le temps de m’intéresser à ces interfaces fleurissantes. Il était temps de s’y mettre. Je crée mes profils LinkedIn et Viadeo en prenant soin de choisir la bonne photo, de retranscrire mon CV correctement et les premiers contacts arrivent. Principalement des personnes de mon école française sur Viadeo et des élèves de l’université étrangère où j’ai passé un an sur LinkedIn. C’est bien gentil d’être en contact avec ces personnes perdues de vue, mais concrètement, ce n’est pas ce qui va me faire obtenir un stage.

 

Un mois est passé et je suis de plus en plus familier avec ces plateformes,  j’appartiens mêmes à plusieurs groupes de discussions ou autres « Hubs ». C’est ainsi qu’à la vue de recruteurs présents dans les mêmes groupes que moi, qui déposent des offres de stage, je commence à me dire qu’il y a du bon à s’être inscrit sur ces plateformes. Cependant, c’est loin d’être suffisant, une offre tous les 3 mois dans un groupe de 500 personnes à la recherche de la même chose, il va falloir se lever tôt... 


Illustration1.png

 

Bien entendu, je continue en parallèle mes recherches sur les sites habituels : apec.fr, cadremploi.fr, monster.fr... Les résultats des recherches sont approximatifs, parfois je n’arrive même pas à comprendre si les entreprises veulent un stagiaire pour 3 mois ou 1 an. Puis je pense à un truc, j’ai un vieux compte Twitter que j’avais créé en 2008 et où je partageais ni plus ni moins ce que je mangeais ou ce que je regardais à la télé... Il y aurait peut-être possibilité de le mettre à profit, qui sait. Apparemment, pas mal de personnes savent ! Enormément de comptes relaient les offres de centaines d’entreprises. Je follow de suite @fanjobs, @annoncesemploi, @jobtic... Bien, des offres sont intéressantes, et tout ça à découvrir rien qu’en regardant ma Timeline. C’est bien la première fois que les offres viennent directement vers moi... Il ne reste plus qu’à postuler.


illustration-2.png

 

Avant d’envoyer mes candidatures, je vérifie une dernière fois ma visibilité Google, je verrouille mes comptes Twitter et Facebook, aucun RH n’a besoin de savoir que j’ai détesté le dernier album de Daft Punk (OK, c’est une BO de film, mais il y a vraiment de quoi être déçu non ?), et c’est parti.

Ou plutôt c’est reparti, comme chaque année, des dizaines de mails avec deux pièces jointes PDF (CV + LDM), en faisant bien attention de ne pas me tromper de nom d’entreprise ou d’intitulé de poste dans les lettres de motivations écrites à la suite... La seule différence étant que cette année, les moyens pour moi d’arriver aux offres ont été simplifiés. Les premiers entretiens sont programmés mais je me fais une dernière réflexion sur cette recherche de stage : maintenant que les chemins pour arriver aux offres ont été changés, ne serait il pas aussi intéressant de modifier la forme que doivent avoir nos candidatures ? Nos lettres de motivations sont-elles vraiment lues ? Notre CV en A4 est il vraiment notre reflet ? A méditer...

 

Si le billet de Romain vous a plu, dîtes-le en commentaire !

Je vous invite aussi à découvrir le billet d'Arthur Massoneau"Corrigez votre e-réputation en 3 étapes et contrôlez votre image !".

Repost 0
Published by Jean-Christophe ANNA - dans Blog4Stage
commenter cet article
22 février 2012 3 22 /02 /février /2012 15:00

 

 

link-humans-nouveau-challenge-L-JEDaUg.jpeg

Depuis hier, mardi 21 février 2012, c'est le mois spécial "Etudiants et Jeunes diplômés" sur Job 2.0 !

 

Il sera ponctuée de différents évènements :


Déjà en ligne :

  • un challenge Blogging pour décrocher un stage dans l'Entreprise de vos rêves : Link Humans ! Aujourd'hui !

  A venir :

  • un article sur les Etudiants RH et les médias sociaux
  • un grand sondage sur ce que vous attendez des cabinets de recrutement
  • les 5 meilleurs CV Doyoubuzz des Etudiants de l'EM Strasbourg (un an de compte Premium Doyoubuzz à gagner !) seront publiés ici-même début mars. 

 

 

Opération "Join Humans"

Vous êtes un Social Media Addict, le Marketing et le Recrutement vous intéressent, vous cherchez un Stage ?

Cela tombe bien, nous avons besoin de vous ! 

images.jpeg

Bien sûr nous aurions pu, Laurent et moi, passer une petite annonce en bonne et due forme, mais cela ne nous intéresse pas vraiment de recruter notre stagiaire de manière classique !

 

L'Entreprise

Link Humans, Leader européen du Conseil en Stratégie de Recrutement innovant, forme et conseille les organisations à l'utilisation des médias sociaux pour optimiser leur sourcing et l'attractivité de leur Marque Employeur. Nous proposons également de la Formation au Community Management RH. Enfin, nous organisons plusieurs évènements sur le Recrutement 2.0 comme #RMSconf et #TruParis ... Bla, bla, bla ...

La Mission

Dans le cadre de notre développement, nous recrutons un profil polyvalent ...

Vous serez en charge du Community Management ... Bla, bla, bla ...

Le Profil

Bac +5 en Marketing ou Ressources Humaines ou les deux !!!

Bla, bla, bla ...

 

Une annonce-vidéo pour tout comprendre !

Il s'agit d'un stage de 6 mois ou plus (année de césure).

 

Un challenge blogging pour décrocher le stage !

Surtout PAS DE CV !
Votre CV ne nous intéresse pas !

Votre mission :

1. Ecrire un billet (avant le 5 mars 2012sur l'une des thématiques suivantes (ligne éditoriale de Job 2.0) :
Recherche d'emploi & Médias sociaux
Recrutement & Médias sociaux
Recherche d'emploi et mobilité (smartphones et tablettes)
Recrutement et mobilité (smartphones et tablettes)
Nouveaux outils utiles dans une recherche d'emploi ou en Recrutement
...

C'est complètement libre sur le fond et la forme (texte, photos, vidéos) ! 

Votre billet sera publié ici-même, sur Job 2.0 l'un des tous meilleurs blogs emploi de France (classé dans les 5 premiers, sauf le mois dernier, depuis 18 mois).
Envoyez-moi votre billet à l'adresse suivante : info@linkhumans.com

2. Le faire "buzzer" !
Assurez-en la promotion sur les médias sociaux (Twitter, Facebook, Viadeo, Linkedin, G+, ...) afin d'avoir un maximum de vues, de Like et de commentaires sur votre article.

Les 3 meilleurs billets seront sélectionnés selon les critères suivants :
  • capacité de promotion (nombre de Tweets et RT), 
  • capacité d'engagement (nombre de Like et de commentaires),
  • Contenu (qualité rédactionnelle, originalité, ...) : les commentaires et nos appréciations (Laurent et moi) feront office de "Prix du Jury".
Les 3 candidats dont les billets seront sélectionnés passeront des entretiens Skype avec Laurent Brouat et moi et l'heureux(se) élu(e) décrochera le stage ! 
A vos plumes ... ou plutôt à vos claviers !

 

Repost 0
Published by Jean-Christophe ANNA - dans Blog4Stage
commenter cet article

Mon livre

9782012309494-T.jpeg

Vous pouvez l'acheter en librairie ou le commander ici.

Recherche

Events et Formation

Logo #rmstouch grand format

Archives

Job 2.0 sur la toile !

 

 

 

JOB 2.0 sur LinkedIn

 

Wikio - Top des blogs - Emploi