Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 septembre 2010 5 10 /09 /septembre /2010 12:02

Sophiead"Et si le recrutement 3.0 était le mélange des pratiques de recrutement traditionnelles et des meilleures innovations en matière de recrutement 2.0* et ce afin de pouvoir pleinement satisfaire chaque type de recruteur et chaque candidat ?…"

  

  

  

 Le Projet #ITWXPRESS Recrutement 3.0 :



A la fin de mon dossier sur les dernières tendances du recrutement on line (les nouveaux acteursles nouvelles techniques et approches et le Recrutement sur Facebook et Twitter),   j'ai souhaité ouvrir une réflexion sur ce que pourrait être le Recrutement de demain.  

Plutôt que d'y réfléchir tout seul, j'ai eu l'idée d'interroger les plus grands experts du Web 2.0, des RH 2.0, du e-Recrutement et du Recrutement 2.0, des Réseaux sociaux, de l'Identité Numérique, du Community Management, ... pour connaître leur point de vue. 

J'ai alors lancé le projet "Interview Express sur le Recrutement 3.0" en sollicitant une cinquantaine d'experts via des messages privés sur Facebook ou des DM (Direct Message) sur Twitter.

Je leur ai posé une seule question : "Après le e-Recrutement et le Recrutement 2.0, comment imaginez-vous le Recrutement 3.0 ?"

 

Les contributions de  Vincent ROSTAING , Pierre DENIERCarole BLANCOTLaurent BROUATFlavien CHANTRELManon SCHMIDLINJohn TOUTAIN, Sandrine AVENIERVincent GIOLITO, Christophe PATTE, Lilian MAHOUKOU, Marie-Pierre FLEURYHervé WEYTENS, Stephen DEMANGE, Vincent BERTHELOT,  Fadhila BRAHIMI,  Sylvaine PASCUAL, Franck LA PINTA,  Gaït LE GOASTER , M.Sébastien, Aurélie GIRARD,  Jean-Marie BLANC, Romain NAVARRE, Julien COTTE, Camille TRAVERS et Florence SINOIR sont déjà en ligne sur ce blog et vous pourrez découvrir prochainement celles d’Emilie OGEZ, Sophie GIRARDEAU, Stéphane LANGONNET, Dan SERFATY, Christophe RAMEL, Jacques FROISSANT … 

 

  

Aujourd’hui : Sophie-Antoine DAUTREMANT ! 

    

 

Mini-bio : 

 

Diplômée de l’ESC Grenoble en Management technologique et interculturel en 2000 j’ai commencé à m’intéresser au web à partir de 1996.

 
D’abord consultant(e) chez Cap Gemini j’ai co-fondé Recrutae en 2003 avec Xavier Grangier. Recrutae développe et édite des services web de recrutement en ligne avec le souci permanent de mettre le meilleur des technologies à la portée du plus grand nombre de manière simple, conviviale et pratique.
Quelques-unes de nos réalisations : easy-CV.com, BuroRH.com, TweetEmploi.com… et leurs respectives applications Facebook et iPhone

Vous me trouverez facilement sur Viadeo et LinkedIn et sur Twitter.


Pour plus d’info sur Recrutae : http://www.recrutae.com

 

 

 

Itw Xpress : 

 

 

Sophie-Antoine, après le e-Recrutement et le Recrutement 2.0, comment imagines-tu le Recrutement 3.0 ? 

 

Tout d’abord merci de m’inviter à partager ici mes idées sur ce sujet. Il y a déjà eu de nombreuses contributions, toutes riches de contenu et de réflexions. J’essaierai de ne pas faire de répétition, il reste tant à dire...

Comme cela a été souligné, imaginer le recrutement 3.0 alors que de nombreux candidats et recruteurs n’en sont qu’à l’e-recrutement « basique » (reproduction de pratiques offline avec publication d’annonces / envoi de CV+LM)… voire n’ont pas commencé à utiliser Internet pour recruter et être recruté, est un exercice de prospective dont la portée réelle restera à vérifier dans le futur.

Je vais me concentrer sur 3 points de réflexion positive (ou rêve ?) quant aux changements et évolutions que j’imagine tout en gardant à l’esprit une interrogation : et si le recrutement 3.0 était le mélange des pratiques de recrutement traditionnelles et des meilleures innovations en matière de recrutement 2.0* et ce afin de pouvoir pleinement satisfaire chaque type de recruteur et chaque candidat ?…


*qui débute mais n’est et ne sera pas véritablement utilisé par tous, ne nous leurrons pas

 

 

Le recrutement permanent

  

Cette notion peut à mon avis prendre de l’ampleur une fois que ceux qui s’essaient aujourd’hui à recruter et à être recrutés via les réseaux sociaux auront affiné leurs stratégies et éliminé de leur utilisation un intérêt uniquement immédiat dans la création de nouveaux contacts.

 

Pour illustrer mes propos 2 questions :

En tant que professionnels RH n’en avez-vous pas assez de recevoir des demandes de mise en relation qui commencent par « Actuellement à la recherche de nouvelles opportunités… » ?
En tant que professionnel à l’écoute de votre marché n’êtes-vous pas agacé de recevoir des propositions trop vagues accompagnées d’un « Je vous invite à faire partie de mes contacts… merci d’envoyer votre CV à… » sans autre forme de réel intérêt pour vos compétences ?

 

La politique du recrutement permanent implique que chacun, recruteur comme candidat (et aussi salarié et collaborateur…), soit toujours prêt à communiquer et partager sur ses compétences et objectifs, quelque soit le stade du recrutement ou de la recherche, au lieu d’activer son réseau uniquement au moment d’un besoin. C’est là que l’entretien et l’utilisation des RSN prendront davantage de sens, seront porteur de valeur et éviteront de se transformer en simple carnet d’adresses 3.0.

Le recrutement permanent va toucher les sujets du « personal branding » et de la « marque employeur » déjà évoqués sur JOB 2.0 mais cela n’impose pas pour autant que chaque candidat déploie une stratégie de visibilité et que chaque entreprise mette en place un plan de communication développé. Il s’agit essentiellement pour les uns comme pour les autres d’être capables et disposés au dialogue et à l’échange. Les outils 2.0 peuvent y aider mais ne sont pas indispensables à tous, leur « aura » peut en revanche permettre une prise de conscience.

 

 

Tous candidats / tous recruteurs

  

Ce 2ème item découle rapidement du 1er puisque dans un monde où les individus communiqueraient mieux, et donc connaîtraient mieux les compétences et les profils de ses contacts, chacun pourrait prendre un rôle de médiateur-connecteur en fonction des relations qu’il tisse. Là je suis un peu trop idéaliste car cela devrait s’accompagner de l’abandon de certains réflexes de protection. En effet bien que l’on parle beaucoup de réseaux, peu les utilisent dans leur réelle portée et beaucoup se contentent surtout d’y prendre ce dont ils ont besoin sans partager.

 

Une nouvelle question pour donner du concret à ma pensée :

Sur 100 personnes contactées pour une offre d’emploi et non intéressées, combien vont penser à un de leur contact ? Recommander spontanément un de leur contact ?


Bien entendu chacun de nous a des raisons variées et valables pour ne pas être constamment dans l’échange et je suis consciente que d’une manière globale il n’y aura toujours qu’une partie des individus qui partagera plus et mieux… mais ne peut-on pas rêver d’un monde, d’un Internet, où cela serait plus facile et généralisé ? La recommandation demande de moins en moins de clics…

 

 

La sérenpidité du web au service de tous

  

Réseaux, moteurs de recherche, blogs et sites web…tous permettent de découvrir aujourd’hui des informations connexes à sa recherche en cours avec un niveau d’adéquation plus ou moins précis. Passons outre l’aspect « récolte d’informations » qui sert pour le moment surtout le marketing (cf. pub Facebook) et regardons plutôt l’intérêt que cela peut avoir dans la recherche de profils et d’emplois. Les recruteurs et les candidats peuvent ainsi être amenés à découvrir de nouveaux profils et de nouvelles opportunités pour lesquels peut-être ils n’auraient pas spontanément effectué de recherche. Cela peut permettre d’élargir les horizons aussi bien du côté des entreprises et de leur (aujourd’hui encore faible) propension à intégrer de nouvelles compétences que du côté des candidats et de leur désir d’évolution, de changement et de gestion de carrière.

Je retiens surtout ici des éléments positifs, c’est volontaire et lié à ma personnalité, mais je reste réaliste et des scenarii et constats plus gris ou noirs peuvent aussi être dressés (cf ITW Gaït LE GOASTER).

 

 

Aparté à l’attention de Jean-Christophe ANNA : je pense qu’il serait intéressant d’avoir des avis de techniciens, ingénieurs, chercheurs sur les technologies émergentes puisque qu’en matière d’Internet ce sont les évolutions technologiques qui permettent souvent par la suite les évolutions fonctionnelles…

C’est entre autres, parce que les débits ont augmenté que la vidéo en ligne a pu prendre autant de place, parce que les terminaux mobiles ont été dotés de davantage de technologies que de nouvelles applications ont pu y être introduites, parce que le haut débit est accessible (presque) partout que le cloud computing peut se développer… Je me demande quelle sera la prochaine innovation technologique afin de pouvoir en imaginer des conséquences dans la pratique.

 

Enfin malgré tout, attention à tous les discours web 2.0 et 3.0 à l’infini : les outils, les services et les techniques existent et évoluent mais je ne crois pas que pour le moment il soit question de se passer de la rencontre humaine dans le monde réel… Il faut que l’utilisation de nouveaux outils ou techniques de recrutement permette d’accélérer la « bonne » rencontre.

 

   

 

Merci Sophie-Antoine ! 

 

 

 

Pour ne rater aucune de ces Itw Xpress, suivez l’actualité Job 2.0 sur Facebook : http://fr-fr.facebook.com/pages/JOB-20/107538335940167?ref=t s 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Jean-Christophe ANNA
commenter cet article

commentaires

plombier 25/03/2015 18:54

J'apprécie votre blog, n'hésitez pas a visiter le mien.
Cordialement

Mon livre

9782012309494-T.jpeg

Vous pouvez l'acheter en librairie ou le commander ici.

Recherche

Events et Formation

Logo #rmstouch grand format

Archives

Job 2.0 sur la toile !

 

 

 

JOB 2.0 sur LinkedIn

 

Wikio - Top des blogs - Emploi