Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 mars 2011 3 16 /03 /mars /2011 08:15

 

 

Jerome-Pallas-Palacio-2.jpgDans un projet de recrutement, le binôme recruteur – candidat est interdépendant et ces 2 acteurs ont autant besoin l’un de l’autre pour le mener à bien !
Et pourtant, jusqu’à ce jour, cette relation recruteur-candidat ressemble plus à un rapport de force inégal où tous les pouvoirs seraient concentrés dans les mains du recruteur, qu’à un vrai projet collaboratif. 

Cela est dû à un élément clé : le CV. 

Grâce à lui, le recruteur dispose d’une quantité d’informations détaillées sur le candidat alors que le candidat ne sait rien sur le recruteur.

« Envoyez-moi votre CV ! », demande le recruteur. « Envoyez-moi le vôtre d’abord! », répond le candidat 2.0.

 

 

 

Le Projet #ITWXPRESS Recrutement 3.0 :



En juillet 2010, à la fin de mon dossier sur les dernières tendances du recrutement on line (les nouveaux acteursles nouvelles techniques et approches et le Recrutement sur Facebook et Twitter),   j'ai souhaité ouvrir une réflexion sur ce que pourrait être le Recrutement de demain.  

Plutôt que d'y réfléchir tout seul, j'ai eu l'idée d'interroger les plus grands experts du Web 2.0, des RH 2.0, du e-Recrutement et du Recrutement 2.0, des Réseaux sociaux, de l'Identité Numérique, du Community Management, ... pour connaître leur point de vue. 

J'ai alors lancé le projet "Interview Express sur le Recrutement 3.0" en sollicitant une cinquantaine d'experts via des messages privés sur Facebook ou des DM (Direct Message) sur Twitter.

Je leur ai posé une seule question : "Après le e-Recrutement et le Recrutement 2.0, comment imaginez-vous le Recrutement 3.0 ?"

 

Les contributions de      Vincent ROSTAING  ,  Pierre DENIER , Carole BLANCOTLaurent BROUATFlavien CHANTRELManon SCHMIDLINJohn TOUTAIN, Vincent GIOLITO, Christophe PATTE,  Lilian MAHOUKOU,  Marie-Pierre FLEURY,  Hervé WEYTENSStephen DEMANGE,Vincent BERTHELOT,  Fadhila BRAHIMI,  Sylvaine PASCUAL, Franck LA PINTA,  Gaït LE GOASTER ,M.Sébastien, Aurélie GIRARD,  Jean-Marie BLANC, Romain NAVARRE, Julien COTTECamille TRAVERS, Florence SINOIRSophie-Antoine DAUTREMANTSophie GIRARDEAUHarold PARISRomain ROGETBegin With (Astrid FOCKE et Elisabeth KRYSTOSIAK)Franck MERLOZGabriel GASTAUDLéonard NOEL DU PAYRATJulien POUGETSylvain THEVENIAUD, David ABIKER, Gisela BONNAUDPascal LABOUHEURE et Hugues TRUTTMANN sont déjà en ligne sur ce blog, et d’autres sont dans les tuyaux  ...

 

  

Aujourd’hui : Jérôme PALLAS PALACIO ! 

 

Mini-Bio :


Professionnel du conseil en recrutement et passionné de nouvelles technologies, Jérôme a travaillé pendant plusieurs années dans des cabinets de recrutement anglo-saxons avant que sa fibre entrepreneuriale le pousse à créer son propre cabinet spécialisé dans l’approche directe sur les métiers de la Finance, des Ressources humaines et de la Vente (middle & top management). Animé par des valeurs d’équité, d’objectivité et d’efficacité, il s’engage aujourd’hui dans le développement du projet Jobtimizer® : solution innovante d'entretien de recrutement en ligne. Retrouvez-le également surLinkedin et Twitter. 

 

Itw Xpress : 

 

Jérôme, après le e-Recrutement et le Recrutement 2.0, comment imagines-tu le Recrutement 3.0 ?

 

Une relation recruteur-candidat qui évolue vers une relation gagnant-gagnant


Dans un projet de recrutement, le binôme recruteur – candidat est interdépendant et ces 2 acteurs ont autant besoin l’un de l’autre pour le mener à bien !
Et pourtant, jusqu’à ce jour, cette relation recruteur-candidat ressemble plus à un rapport de force inégal où tous les pouvoirs seraient concentrés dans les mains du recruteur, qu’à un vrai projet collaboratif. 

Cela est dû à un élément clé : le CV. 

Grâce à lui, le recruteur dispose d’une quantité d’informations détaillées sur le candidat alors que le candidat ne sait rien sur le recruteur.

« Envoyez-moi votre CV ! », demande le recruteur. « Envoyez-moi le vôtre d’abord! », répond le candidat 2.0.

Cette relation est justement en train de changer avec le Web 2.0. Aujourd’hui, en effet, de plus en plus de professionnels présentent leur profils et leur parcours ou encore leurs projets sur Internet, que ce soit sur les réseaux sociaux, les job-boards, les CV en ligne, les blogs… Les recruteurs l’ont bien compris et s’en servent au quotidien pour aller chercher encore plus d’information sur le candidat afin de compléter et/ou de vérifier les informations contenues dans le CV reçu. 

Mais les recruteurs, eux-mêmes, sont de plus en plus nombreux à présenter leur profil sur ces mêmes sites pour séduire de nouveaux clients/employeurs.  Le candidat ayant accès à ces informations peut alors mieux préparer son entretien en se renseignant sur le recruteur qu’il va rencontrer, et ainsi rééquilibrer la relation.

On passe d’un rapport de force inégal à une relation gagnant-gagnant de deux professionnels qui ont un intérêt commun à un instant T à collaborer sur un projet bien défini. 


Quelles évolutions pour le CV ?

Ce qu’il est important de souligner, c’est que ce n’est pas tant le contenu du CV qui va évoluer mais l’utilisation qui en est faite.

Le CV retranscrit le parcours professionnel d’un candidat. Il reprend généralement de manière chronologique les expériences qu’il a eues, les missions qui lui ont été confiées, ses principales réalisations et les compétences qu’il a acquises. Des caractéristiques personnelles ou issues d’autres domaines de vie y subsistent plus par habitude que par nécessité (centres d’intérêts, situation familiale, date de naissance, signe astrologique ?!?...)

Il faut savoir que 80% des CV sont « enjolivés » (Source Florian Mantione Institut). 
La raison est simple : l’objectif principal d’un CV, est d’obtenir un entretien pour son titulaire.
Pour cela, il faut réussir à attirer l’œil du recruteur et à susciter suffisamment son intérêt pour lui donner envie d’entrer en contact. Tant que le CV ne sera utilisé que pour remplir cette mission, il sera toujours « enjolivé » à l’instar les campagnes publicitaire qui vantent les mérites d’un produit ou service pour inciter la commande.

Dans le recrutement 3.0, la mission du CV doit changer. Il doit devenir un véritable outil d’entretien qui permette au candidat d’appuyer son discours de présentation lorsqu’il rencontre le recruteur. Par exemple, une compétence annoncée par un candidat devrait être illustrée par au moins 3 exemples concrets de réalisations dans lesquelles le candidat a fait preuve de cette dite compétence.  Avec un CV sous les yeux, il sera plus pratique pour le recruteur de suivre le fil de la présentation et d’apprécier s’ils partagent une définition commune de ces compétences.

Quant à la forme de ce CV 3.0, tout est imaginable (présentation animée, CV vidéo, sur tablette tactile,…) l’important restant l’adéquation du format du CV aux compétences que le candidat veut démontrer. 


Quelles perspectives pour l’entretien de recrutement ?

De nouvelles perspectives pour l’entretien de recrutement s’ouvrent aujourd’hui grâce aux évolutions technologiques : entretiens vidéo/vision-conférence, utilisation d’applications telles que Face Time® ou Skype®.  Les recruteurs se tourneraient alors vers des entretiens plus écologiques et plus efficaces. Beaucoup plus d’entretiens pourraient ainsi être réalisés et beaucoup plus de candidats auraient ainsi leur chance d’être recrutés.

Faire passer un entretien à un candidat sans ces outils prend énormément de temps et cela implique donc des short-lists réduites au maximum. La clé serait de miser sur une présélection des candidatures SANS CV, des entretiens plus courts et plus structurés pour aller à l’essentiel dès le début du processus de recrutement et que les caractéristiques personnelles arrivent le plus en aval possible de ce processus.

Toutes ces avancées technologiques changeront l’entretien de demain. Aujourd’hui, il est déjà possible de mettre en place des entretiens de présélection qui remplacent le tri des CV en se concentrant sur l’évaluation des compétences et les aspirations professionnelles des candidats et la compatibilité de celles-ci avec le poste proposé.

Utopie du recrutement 3.0 : au même titre que le candidat vient en entretien avec un CV détaillé (présentant son histoire, ses points forts, ses pistes d’amélioration et sa vision de l’avenir), pourquoi ce dernier ne pourrait pas attendre en retour une présentation aussi détaillée du poste, de l’entreprise et du recruteur pour apprécier la compatibilité de ce poste à son profil et à son projet professionnel ?

 

 

Merci Jérôme !

 

 

 

Pour ne rater aucune de ces Itw Xpress, suivez l’actualité Job 2.0 sur Facebook : http://fr-fr.facebook.com/pages/JOB-20/107538335940167?ref=t s


Partager cet article

Repost 0
Published by Jean-Christophe ANNA - dans Recrutement 3.0
commenter cet article

commentaires

electricien paris 25/03/2015 17:56

J'apprécie votre blog, n'hésitez pas a visiter le mien.
Cordialement

Mon livre

9782012309494-T.jpeg

Vous pouvez l'acheter en librairie ou le commander ici.

Recherche

Events et Formation

Logo #rmstouch grand format

Archives

Job 2.0 sur la toile !

 

 

 

JOB 2.0 sur LinkedIn

 

Wikio - Top des blogs - Emploi