Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 février 2011 4 10 /02 /février /2011 12:24

offres-demploi.jpg

 


Je vous parle souvent sur ce blog de Recrutement 2.0 (voir même 3.0 !), de Candidat 2.0, de Recruteur 2.0, de CV 2.0 (avec l’évolution du CV d’aujourd’hui et la disparition inéluctable de la lettre de motivation), mais qu’en est-il des Offres d’emploi ? Sont-elles devenues elles aussi 2.0 ?

 

Elles ont connu une première évolution en changeant de support à la fin des années 90. Avec l’apparition des Jobboards (les sites emploi comme Apec, Monster et Cadremploi),  qui permettent aux recruteurs (entreprises et cabinets) une diffusion plus large et une plus grande réactivité, à un tarif imbattable, elles ont quitté le média presse pour être on line, accessibles de tous les candidats ! Et aujourd’hui, avec l’explosion des smartphones et la multiplication des applications pour mobiles des principaux acteurs (Apec, Monster, Cadremploi, RégionsJob, Indeed, Adecco, Hays, …), les offres d’emploi sont même passées au temps réel et à la géolocalisation !

 

Mais le contenu de l’annonce, a-t-il réellement changé ?

 

Je vous propose dans ce billet 3 exemples d’évolution notoire de l’Offre d’emploi : l’Offre d’emploi sans CV, l’Offre d’emploi vidéo et l’Offre d’emploi conversationnelle !

 

 

L’Offre d’emploi sans CV

 

Une Offre d’emploi « classique » se décompose en 3 parties : la présentation de l’Entreprise ou du Cabinet de recrutement, la description du poste et le profil du candidat recherché.

 

L’Apec a lancé en France en 2010 une nouvelle approche du recrutement, « Recruter sans CV ». L’idée est d’ouvrir le recrutement à une plus grande diversité de profils en remplaçant les outils d’une candidature classique (CV et Lettre de motivation) par un questionnaire de 25 à 30 questions de mise en situation professionnelle concrète. Et ce sont les arguments développés et la pertinence des réponses qui vont faire la différence en lieu et place du diplôme, de l’expérience professionnelle dans la même fonction et le même secteur d’activité, voire d’autres critères de discrimination (âge, sexe, origine, …). Le questionnaire permet aussi de mesurer la motivation du candidat qui va forcément y passer plus de temps que pour une candidature "classique" avec envoi de son CV et de sa lettre en pièce jointe ! Et l'entretien de recrutement réalisé dans la foulée est centré sur les compétences, les réalisations, la personnalité du candidat.

Un site web dédié à l’opération « Recruter sans CV » vous présente le service et l’illustre en donnant la parole aux DRH et Responsables recrutement des entreprises qui l’ont expérimenté (Orange, Auchan, Danone, Areva, Konica-Minolta, Véolia, …), mais aussi aux candidats ! Un forum est également ouvert pour vous permettre de réagir et de poser toutes vos questions.

 

Pour revenir à l’Offre d’emploi, dans un Recrutement sans CV, elle ne comporte pas la rubrique profil recherché ! A la place : un lien internet renvoyant vers le questionnaire !

 

Mais à quoi peut bien ressembler une offre d’emploi pour un recrutement sans CV ?

En voici 2 exemples :

 

Futur Responsable d’Agence O2

http://rscv.apec.fr/recrutement/index.php?module=recrutement&pub=7341f42654b269b60e95ffcd7adf2cdb

 

Commercial chez Suez Environnement

http://rscv.apec.fr/recrutement/index.php?module=recrutement&pub=ad2e9b8369d5ef5491f18db14767c3d8

 

 

L’Offre d’emploi vidéo

 

L’Offre d’emploi peut également devenir multimédia en intégrant, comme le propose le site emploi Jobintree, une vidéo de présentation de l’Entreprise et de ses valeurs, mais aussi du poste lui-même par le professionnel, collaborateur de l’entreprise, qui l’exerce. Ainsi, le candidat peut se faire une idée plus concrète du poste, mais également de son environnement (cadre de travail, collègues, …). Il s’agit d’un petit film d’une à deux minutes, non intrusif puisque c’est l’internaute qui clique ou non sur la vidéo. Cette dernière va alors rendre l’Entreprise qui se cache derrière l’offre plus humaine !

 

Pour Carlos Goncalves, co-fondateur de Jobintree, interrogé par Aurélie TACHOT le 3 décembre dernier sur Exclusive RH ("Jobintree intègre la vidéo aux annonces d'emploi"), l’outil vidéo permet aux professionnels RH de délivrer, en image, un message « complémentaire et différenciant de l’offre d’emploi ». « C’est l’occasion pour le candidat de mieux comprendre ce que l’on attend de lui et pour l’entreprise de mieux refléter ses attentes ».

 

Intégrer une vidéo dans l’offre d’emploi va nécessairement engendrer un coût supplémentaire pour l’entreprise, mais va optimiser sa visibilité par rapport aux concurrents, puisqu’une telle offre va bénéficier d’un logo spécial pour la différencier des autres.

EDF Suez et l’Institut des techniques informatiques et commerciales (ITIC) ont déjà testé ce nouveau type d’annonces !

 

 

L’Offre d’emploi conversationnelle

 

Dans le cadre de la réflexion que j’ai lancée sur ce blog depuis quelques mois sur l’avenir du Recrutement (le « Recrutement 3.0 »), plusieurs experts se sont prononcés sur l’évolution de la relation Entreprise – Candidat et le Sourcing conversationnel.  Dans le cadre de la stratégie Marque Employeur de l’Entreprise, le Sourcing conversationnel a pour objectif d’initier la conversation avec les potentiels candidats bien en amont du process de Recrutement.

 

Ainsi, selon Franck LA PINTA, Responsable Marketing Web et RH 2.0 à la Société Générale, on observe un allongement de la relation entre le candidat et l’entreprise 

 

« Aujourd’hui, la phase de relation entre le candidat et l’entreprise ne commence vraiment que quand le candidat postule. Le développement des réseaux sociaux à vocation RH est en train de créer une phase amont de relation au cours de laquelle le candidat ne s’est pas clairement déclaré intéressé par un poste (il n’a pas encore postulé) et l’entreprise n’a pas encore émis son besoin (la diffusion d’une offre). Cet allongement de la durée de la relation, comme pour un couple, va permettre de mieux se connaître. Et c’est parce que la relation ne se réduit pas encore à une phase de transaction qu’elle va s’en trouver moins formalisée, plus diverse donc plus riche pour les deux parties prenantes. Et à fortiori si le représentant de l’entreprise et le candidat présentent des similitudes de profil ou de compétences. » 

 Extrait de "Le Recrutement 3.0 selon Franck LA PINTA" 

 

 

Si le Sourcing devient conversationnel, l’offre le sera également bientôt !

 

Pour Stephen DEMANGEResponsable Services Web BtoB & Coordination Commerciale, les recruteurs vont devenir des interlocuteurs non plus anonymes, mais « complètements ouverts au dialogue avec les candidats », en amont du process de recrutement et aussi directement dans l’Offre d’emploi !

 

« On pourra par exemple voir dans une offre d’emploi le nom, le profil et les coordonnées du recruteur, et le même type d’informations pour les personnes de l’équipe avec qui je vais travailler, les futurs collègues, les futurs clientsL’offre d’emploi elle-même sera un objet de conversations et de dialogue : on pourra poser des questions au recruteur ou aux salariés de l’entreprise et voir ces échanges, on pourra noter l’offre ou afficher la note de popularité de l’entreprise, etc. … »

Extrait de "Le Recrutement 3.0 selon Stephen DEMANGE"

 

(Crédit photo)

Partager cet article

Repost 0
Published by Jean-Christophe ANNA - dans Recrutement mobile et social
commenter cet article

commentaires

Mon livre

9782012309494-T.jpeg

Vous pouvez l'acheter en librairie ou le commander ici.

Recherche

Events et Formation

Logo #rmstouch grand format

Archives

Job 2.0 sur la toile !

 

 

 

JOB 2.0 sur LinkedIn

 

Wikio - Top des blogs - Emploi