Mercredi 19 septembre 2012 3 19 /09 /Sep /2012 08:30

 

Visuel-Enquete-Adecco.jpg

 

Le Groupe Adecco vient de livrer ce lundi les résultats d'une enquête réalisée en juin 2012 auprès d'un échantillon de 5 317 personnes en poste ou à la recherce d'emploi (un échantillon de 732 personnes représentatif de la population française et 4 585 personnes, candidats et intérimaires des différentes entités du Groupe Adecco :  

N'ayant pas pu assister à la présentation officielle des résultats lundi et interpellé par certains chiffres communiqués par les équipes Adecco sur Twitter lundi, j'ai voulu en savoir plus. J'ai donc sollicité Valérie Champault pour lui demander de décrypter pour vous les résultats de l'enquête.

 

Photo Valérie ChampaultBonjour Valérie, qui es-tu ?

Je suis la responsable marketing professional staffing du Groupe Adecco en France. Le professional staffing regroupe les activités du Groupe ayant trait aux cadres et profils qualifiés. Je gère les marques Experts, qui est un cabinet de recrutement et intérim de cadres et techniciens, Badenoch & Clark, cabinet de recrutement de cadres supérieurs et dirigeants, Modis, société de services et innovations numériques et Ajilon Engineering, société de conseil en technologies.

 

Le Groupe Adecco a lancé courant juin une grande enquête sur les réseaux sociaux et la recherche d'emploi. Quel était l'objectif ?

Nous avons souhaité réaliser cette étude car nous faisions face à de diverses études et statistiques, réalisées avec des méthodes différentes et aux résultats contradictoires. Nous avons voulu en avoir le coeur net en ce qui concerne notre population de candidats et intérimaires. Ceci nous permet de valider nos orientations en termes de communication et d'accompagnement de nos clients et candidats.

 

Quels sont les principaux enseignements de l'enquête ?

Les enseignements que je tire de cette étude sont :

  • Facebook est actuellement pas ou peu utilisé pour rechercher un emploi
  • Viadeo et LinkedIn restent inconnus pour 40% de la population et restent des outils utilisés essentiellement par des cadres
  • Parmi les canaux de recherche d'emploi, le top 4 est toujours hors web, incluant tour d'abord le réseau physique, les agences d'emploi, les candidatures spontanées et la presse.

Support-Reseaux-Sociaux---17-septembre-2012.ppt.jpg

  • Les personnes qui n'utilisent pas les réseaux sociaux dans la recherche d'emploi ne les utilisent pas pour trois raisons :

          1. parce qu'ils ne veulent pas laisser d'informations personnelles sur les réseaux sociaux, traduisant une              anxiété concernant la gestion de leur e-reputation

          2. Parce qu'ils n'y trouvent pas d'utilité

          3. parce qu'ils n'y ont pas pensé - ce qui signifie qu'il reste beaucoup de pédagogie à mettre en oeuvre

Oui-Non.jpg


  • Lorsqu'ils sont utilisés et qu'un recruteur offre un emploi à un candidat, ces derniers acceptent l'offre à 58%, ce qui signifie que les contacts sur les réseaux sociaux sont de qualité et ciblés.

Support-Reseaux-Sociaux---17-septembre-2012.ppt-1.jpg

 

  • 2% de la population globale sondée a trouvé un job via les réseaux sociaux - qui restent donc encore minoritaires dans la recherche d'emploi.

 

Les réseaux sociaux professionnels comme Viadeo et Linkedin sont plutôt destinés aux cadres, sans parler de Twitter qui est encore plus élitiste. Pourquoi avoir sondé l'ensemble des catégories socio-professionnelles sur leur connaissance/utilisation de ces plateformes ?

Viadeo et LinkedIn ont pour ambition de se développer et se démocratiser, nous savons que les adolescents arrivent sur Twitter, nous avons donc voulu savoir où ils en étaient concernant la population globale.

 

Quel résultat te surprend le plus et pourquoi ?

Plusieurs éléments sont très intéressants dans cette étude:

  • La différenciation d'utilisation de Viadeo et LinkedIn: Viadeo est davantage utilisé dans le cadre d’une démarche active de recherche d’emploi. LinkedIn est en revanche plutôt utilisé comme un outil de gestion de carrière.
  • J'étais surprise de constater que le top 4 des canaux de recherche d'emploi sont hors web et incluent les candidatures spontanées. Je m'attendais à voir les jobboards tenir un rôle plus important.
  • Je m'attendais aussi à ce que le facteur temps soit mentionné dans les freins à l'utilisation des réseaux sociaux. Les candidats en sont en fait à des considérations en amont du facteur temps - peur pour leur e-reputation et méconnaissance des réseaux sociaux professionnels.
  • Enfin, j'ai trouvé le taux de transformation poste accepté/poste proposé très élevé.

 

Cette enquête sera-t-elle reconduite chaque année pour mesurer l'évolution des usages des candidats ?

Nous n'avons pas encore défini de calendrier concernant la conduite de cette étude dans le futur mais il sera effectivement intéressant de mesurer cette évolution.

 

Merci Valérie !

 

Je vous invite à découvrir les résultats complets de l'enquête dans l'infographie ici ou en cliquant ci-dessous :

 

Infographie Adecco RS

 

Par Jean-Christophe ANNA - Publié dans : Réseaux sociaux
Ecrire un commentaire - Voir les 3 commentaires
Retour à l'accueil

Mon livre

9782012309494-T.jpeg

Vous pouvez l'acheter en librairie ou le commander ici.

Events et Formation

Logo-Link-Humans-seul-v2014-2-01-01.jpg

Job 2.0 sur la toile !

 

 

 

JOB 2.0 sur LinkedIn

 

Wikio - Top des blogs - Emploi

 

Recherche

Flux RSS

  • Flux RSS des articles

Recommander

Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Signaler un abus - Articles les plus commentés